SlideShow



Suite à une décision de justice, il n'y aura plus d'article postés sur le blog.
10

Hors-série #1 - Les Creepypastas célèbres - 08/02

Après deux semaines de recherches intensives (nous sommes même allés sur un site nommé Wikipédia, eh oui!) et de galère pas possibles avec la production, nous vous publions notre hors-série sur les Creepypastas célèbres. Les connaisseurs se plaindront surement, mais il faut savoir que c'est suite à de TRÈS nombreux courrier de la part des personnes qui souhaitaient en savoir plus sur les Creepypastas qui ont marquées l'histoire, que nous avons décidés de faire tout un hors-série là-dessus. Pour info, ce hors-série sera publié en plusieurs parties. Nous n'allons bien sûr, pas vous spoiler les histoires mais juste faire un rapide résumé de celle-ci, avec à chaque fois un lien vers la creepypasta originale, et si possible en Français. Et comme une image vaut mieux qu’un long discours, nous publieront de nombreux médias en rapport avec la pasta. Mais bon, trêve de blabla, place aux histoires qui font peur :


God's Mouth - La bouche de Dieu


Cette pasta raconte l’histoire d'un homme et d'une femme, qui tombent lors d'une journée de randonnée sur une grotte appelée "La bouche de Dieu". Ignorant les avertissements, pourtant fu**** explicites (NE PAS ENTRER, c'est pourtant clair non!) ils décident d'aller l'explorer. Mais que vont-ils découvrir à l'intérieur?...


Celle image que je trouve plus esthétique que celle du Wikia, pourrait être la véritable entrée de la grotte. Elle est située en Crète.


Voilà l’une des interprétations possible de la pastas. Dieu est représenté par la tête, dont on ne voit d’ailleurs pas le reste du corps, et nous sommes les fourmis tentant désespérément de découvrir l’intérieur de la grotte en ignorant les avertissements. Mais quelle ironie, en effet si l’on observe l’arrière-plan, on remarque les immeubles en ruine. Le teint jaunâtre de l’image vient renforcer l’idée que la scène se passe après que la Terre est été ravagée, et que le seul endroit qu’il reste pour survivre soit cette grotte, la bouche de Dieu, le sauveur.

Une autre interprétation possible est représentée par cette image. Elle représente la grotte telle qu’elle est réellement, un couloir interminable formé par des corps humain. Dans la pasta, le narrateur remarque que le sol est plutôt lisse et agréable. Les corps qui ont étés avalés par cette grotte auraient étés changés en pierre par le temps, mais aurait conservé leur aspect humain, du moins pour le contact de l’épiderme.


Mereana Mordegard Glesgorv


Sur YouTube, il est possible de trouver une vidéo nommée Meraree... Manaare... Merreaze... Bon, comme le titre. Il s'agit d'une petite vidéo qui dure plus de 2 minutes, durant laquelle le visage d'un homme vous regarde intensément. Cependant, la vrai vidéo celle qui dure une vingtaine de seconde et a été supprimée par YouTube après que 153 personne se soient taillées des inscriptions sur les bras et crevées les yeux. Le plus étrange, c’est que les personnes s’étant retirée les globes oculaires, étaient toutes parvenues à envoyer un mail à YouTube.

Voici la vidéo originale.
Pour tout savoir sur cette pasta vous n’avez qu’à allez vous renseigner ici, on va pas tout vous mâchez non plus !!! (Mais on vous aime bien, hein).
http://knowyourmeme.com/memes/mereana-mordegard-glesgorv


Le suicide de Carlos 


Au cas au vous demanderiez, on parle ici de Carlos le calamar dans Bob l’éponge. Chez Nickelodeon, les animateurs ont tendance à mettre des titres différents sur leurs cassettes, lorsqu’un épisode n’est pas encore finalisé. Un stagiaire animation chez Nickelodeon Studio visionne, avec quelques autres membres de l’équipe, un épisode appelé « Le suicide de Carlos ». Seulement cette fois, il ne s’agit pas d’une blague morbide…

Creepypasta en français : http://creepypastafromthecrypt.blogspot.fr/2010/11/bob-l-le-suicide-de-carlo-squidward.html
Creepypasta originale : http://creepypasta.wikia.com/wiki/Squidward%27s_Suicide

L’épisode perdu est introuvable sur le Web, mais voici les seules véritables images que nous ayons pu trouver celui-ci.





Candle Cove



Il s’agit d’un extrait d’une discussion sur un forum qui parle des vieux dessins animés. Certains membres commencent à se rappeler de l’un d’entre eux, appelé « Candle Cove », qui passait en 1972. Plus la discussion avance, plus les membres du forum complètent le topic avec leurs informations sur un épisode particulier, qui va s’avérer être plus glauque que les autres.

Creepypasta originale : http://ichorfalls.chainsawsuit.com/

Sur YouTube on peut trouver un montage fait par un fan, qui montre ce à quoi l’épisode devrait ressembler : https://www.youtube.com/watch?v=o2h5ym6ZlVY
A 0 : 37, il y a un truc plutôt sympa à regarder. Mais ça ne dure pas longtemps, il faut bien ouvrir les yeux. Parviendrez-vous à le voir ?


Le Rake

En 2003, certains évènements ce sont centrés autour d’une créature aux formes humaines. Les médias locaux ont tentées d’apporter des explications à ses apparitions, mais rien n’en ai ressortit. Les écrits sur la créature, ainsi que les différents comptes en ligne traitant de ce sujet on mystérieusement disparu… Cette pasta à des faux airs du Slenderman. Et d’ailleurs qu’elle meilleure transition pour vous parler de ce dernier ! (Cette émission est particulièrement bien écrite).

Sur You Tube on trouve pas mal de vidéo amateur dans lesquelles le Rake se dissimule. En voici un exemple : https://www.youtube.com/watch?v=TlMmdqeA7hU

Voici une seconde vidéo où on peut le voir plus longtemps : https://www.youtube.com/watch?v=14mYWqCdYaA

Dans cette autre vidéo, l’émission 33 News s’intéresse à la créature :


Le Slenderman

Comment ne pas nous attarder sur cette figure emblématique qu’est le Slenderman. La légende a commencée sur un forum nommé « Something Awful », signifiant littéralement « Quelque chose d’effrayant » (Le titre est presque aussi mauvais que celui de notre émission). Sa popularité à grimpée en flèche, grâce à la Web série « Marble Hornet », mais aussi grâce aux nombreuses fausses preuves que les internautes ont apportés pour compléter le mythe. Quoi de mieux pour faire passer un mensonge, que de le mixer avec la réalité? Il n’y a pas une Creepypasta particulière qui raconte l’histoire du Slenderman, mais en voici quelques-unes qui parlent de lui.

Creepypastas sur le Slenderman : 

Informations supplémentaires :

Nous vous présentons en exclusivité la série « Marble Hornets » :

Et voici le documentaire ou vous pourrez en apprendre un peu plus sur lui (du moins pour ceux d’entre vous qui ne sont pas anglophobes) : https://www.youtube.com/watch?v=Zbnel_IjE9o

________________________________________________________

Voila qui conclu cette première partie, la suivante sera mise en ligne la semaine prochaine, avec de nouvelles Creepypastas, et peut être même des mises à jour sur celles-ci!
4

L'hebdo des Tombes #3 - 25/01

Avant de commencer, on adresse tous un petit coucou à Andy, qui se remet lentement de son choc. On lui souhaite bon courage, et bon rétablissement !
Les  sujets de la semaine n’ont pas été très difficiles à trouver, la plupart nous sont tombés dessus. Si on ne doit même plus les chercher, c’est le monde à l’envers. Quoi qu’il en soit, on continue sur de bonnes bases, avec au programme : Un disque dur hanté, un petit retour sur les fréquences binaurales, et bien sûr, la creepypasta de la semaine. Bonne lecture à tous !


Fait divers

Info ou Intox : Le disque dur hanté

On remonte le temps jusqu’en 2005, l’année ou un certain « Golfytom » publie sur le forum de 01net, un sujet intitulé « Disque dur hanté » (Ce gars a trouvé LE nom pour attirer du monde). Le sujet porte sur un disque dur qui, je cite « se met à travailler tout seul. Il travaille un dizaine de secondes, puis arrêt 2 secondes et il repart. ». Golfytom précise bien sûr qu’il a fait tous les tests de mémoire, que son disque dur ne présente aucun problème, etc… On lui a rapidement répondu, en lui conseillant de « faire ctrl+alt+suppr » « vérifier le taux d’occupation du proc »  « enlever son disque du planificateur de tâche » ou encore « manger son disque dur pour vérifier qu’il ne continuait pas de travailler dans son estomac » (heu… non en fait, ils lui ont pas dit ça). 2 mois plus tard, alors qu’aucune nouvelle n’avait été donnée sur la résolution du problème, il reçut d’autres réponses. Mais il ne revint pas sur le forum. Aucun moyen de savoir si son disque dur était seulement défaillant, ou s’il était réellement possédé par un esprit. Eh bien la réponse est… Nous ne savons pas. Non vraiment, on n’en sait rien. Notre envoyé spécial a pu mettre la main sur ce fameux disque en envoyant de nombreux messages privés à Golfytom, mais il n’a pas voulu nous faire part de ce qu’il avait découvert. Notre enquête ne va cependant pas s’arrêter là ! Vous entendrez surement parler du disque dur hanté très prochainement.


La légende qui fait pas peur

Les fréquences binaurales

Hum hum… Je ne compte plus le nombre d’emails, messages privés ou encore courriers concernant ces fameux battements, qui auraient apparemment été diffusés dans l’émission de Novembre. De nombreuses questions à propos de leurs origines ont été posées. Certains veulent savoir quels sont les effets sur le cerveau, d’autres souhaitent savoir comment les reproduire. C’est donc avec une grande satisfaction que je vais vous expliquer que ces fréquences ne provoquent absolument pas de changement radical dans le comportement d’un être humain (J’aime beaucoup casser tout un mythe, je me sens puissant après).
Commençons par les origines, vu que c’est le seul point concret à propos de ces fréquences. Les battements binauraux ont étés découverts en 1839 par Heinrich Wilhelm Dove (rien à voir avec la marque de gel douche), un physicien prussien qui a démontré la technique par laquelle deux fréquences légèrement différentes jouées séparément à chaque oreille provoquent la perception d'un battement (au sens musical du terme), au même rythme que celui créé physiquement si elles étaient jouées simultanément. Voilà pour la partie chiante, passons maintenant à celle concernant les effets que provoquent ces fameux battements.
Il n’y a aucune, je dis bien aucune, je répète, AUCUNE étude qui prouve que certains de ces battements provoquent un changement radical du comportement. Des logiciels comme I-doser se ventent de proposer des pistes audio très couteuses, qui sont censées vous faire ressentir des effets extrêmes, comme ceux de la drogue. Mais dans ces cas-là, est-ce qu’on deviendrait accro ? Ces marketeux auraient-ils vraiment inventés la drogue .mp3 ? Et bien non, au contraire, les effets ressentis vont du zéro absolu, au zéro absolu + mal de tête. Donc pas la peine de tester en achetant l’une de leur playlist à 15 euros, nous avons fait l’erreur de le faire. Et c’est nul.


La creepypastas de la semaine

De la vie artificielle

Cette creepypasta, pourtant peu connue, a fait parler d’elle au sein de notre équipe depuis que l’un des membres est entendu dire qu’elle aurait le droit à son adaptation en court métrage. Pour résumer, c’est l’histoire un jeune homme solitaire vivant dans une maison isolée dans la cambrousse. Pour s’occuper, il décide de créer un biome artificiel dans une des pièces de sa baraque et d’étudier le comportement des différentes formes de vie qui se développeront à l’intérieur. Il fabrique alors une grande cage en verre, et commence à y installer de la végétation ainsi que des insectes, qu’il rapporte de la forêt... Tout le monde l’a lue, et certains ont accrochés plus que d’autres. Pour ma part je dois dire que je suis un peu mitigé, mais j’ai quand même apprécié l’histoire. Pour commencer par les côtés négatifs, la pasta est écrite sous forme d’un journal intime qui se termine par .rtf ! Dès la 1ère phrase un des clichés les plus rependu dans les pastas est présent ! Certains diront que je chipote, mais quand même, on a un peu peur pour la suite. Au niveau du personnage, on en sait peu sur lui au départ et on n’en apprend pas des masses par la suite. C’est un gars solitaire, qui cherche juste à s’occuper et qui va bien évidement, être dépassé par sa création. Je reprocherais aussi à la pasta de ne pas assez prendre son temps, car les entrées du journal sont trop espacées à mon gout. En revanche, je trouve l’idée de base juste géniale, et cette raison suffit à la mettre dans la pasta de la semaine. En plus la fin tue ! N’hésitez pas à aller la consulter pour juger par vous-mêmes :


News de dernière minute

Un gros hors-série sur les creepypastas célèbres est en préparation, donc pas d’hebdo la semaine prochaine. D’ici là, portez-vous bien et n’oubliez pas que c’est avec la radio des tombes, que les récits prennent vie !
4

News importante!

Autant ne pas vous le cacher plus longtemps, nous avons encore des problèmes avec la justice. Une disparition à été signalée, et la fréquence de notre radio serait une nouvelle fois responsable de ce malheur. Nous émettons donc quelques doutes sur l'avenir radieux de notre chère émission. Nous vous tiendront au courant, et nous contiuerons à poster les hebdos et les hors-séries, comme si de rien n'était!

2

L'hebdo des Tombes #2 - 18/01

Suite au succès du premier numéro, nous avons décidé de continuer sur notre lancée et de prendre quelques libertés à la rédaction. Voici donc, pour votre plus grand plaisir, le deuxième numéro de l’Hebdo des Tombes !
 
Faits divers 
Décès de bébés à Chambéry

C’est une thématique un peu glauque que nous abordons là. Quatre nourrissons sont en effet décédés dans un hôpital pendant le mois de décembre dernier. Une « enquête nationale » a été lancée, et le procès contre le laboratoire Marette, fabriquant des poches de nutrition utilisées dans cette affaire, est en cours. Cependant, il connaît un rebondissement, puisqu’il a été avéré que l’hôpital les a utilisées alors qu’elles étaient périmées depuis trois jours. Alors, qui est le véritable assassin des nouveaux nés ? Vous avez été nombreux à réagir à cette thématique ce mardi, et voici le résultat du sondage que nous avions lancé :
Qui est le coupable ? 
Hôpital : 28%  |  Laboratoire Marette : 26%. |  Les deux : 49%. |  Autre : 7% 


Quoi qu’il en soit, ne faites pas confiance aux médecins et aux pharmaciens, ce sont des tueurs en série !

La légende qui fait pas peur
La femme qui caressait son chien pour se rassurer

Tout le monde connaît, je pense, cette légende urbaine qui raconte comment une femme se réveille la nuit, inquiète, et ne retrouve le sommeil qu’en caressant son chien qui lui lèche la main, et découvre le lendemain son chien égorgé dans sa baignoire ainsi qu’une inscription sur son miroir : « les hommes aussi peuvent lécher ». L’homme aurait fait un bon cambrioleur, mais quand j’entends ça, je me pose toujours deux questions. Premièrement, que fait ce chien dans cette chambre ??? Je sais que certaines personnes aiment rester à leur côté, mais c’est vraiment sale. Vos réactions ayant été mitigées sur ce sujet à l’antenne dans notre émission du mercredi, je passe directement à la deuxième question : qu’est-ce qu’elle a pris pour ne pas se rendre compte qu’elle touchait une tête humaine et que la langue qui la léchait n’avait rien de canine ? Pour moi, cette légende urbaine suppose que les gens sont des imbéciles. Cependant, méfiez-vous toujours de ce qui dort dans la même chambre que vous… qui sait si vous n’allez pas retrouver votre homme égorgé par un chien errant dans une baignoire !

La creepypasta de la semaine
La cabane du chasseur

Cette semaine, nous avons choisi une creepypasta beaucoup plus courte que la semaine dernière, mais aussi beaucoup plus efficace de premier abord. Vous nous connaissez, nous aimons les challenges, et au vu de la fin de l’émission, nous pensons avoir réussi haut la main à nous occuper de cette creepypasta. L’histoire raconte simplement comment un chasseur, tard la nuit, cherche un abri car il ne peut plus rentrer chez lui, trouve une cabane dont les murs sont ornés de tableaux hideux et se réveille le matin en s’apercevant qu’il ne s’agissait pas de tableaux mais de fenêtres. La première remarque à faire ici, c’est que si le chasseur ne pouvait plus rentrer chez lui car il ne se rappelait plus comment sortir de la forêt, c’est qu’il peut changer de métier ! Cela doublé d’une vue médiocre car il n’aura pas remarqué que la cabane était encerclé par des cousins d’Elephant man, je pense qu’il aura tôt fait de reposer son fusil avant de blesser quelqu’un ! Mais bon, comme nous sommes très mauvaise langue dans ce numéro, je conclurai simplement par un conseil : si vous voyez une cabane en pleine nuit, ne vous y arrêtez pas, vous ne pouvez pas savoir si c’est une propriété privée. Le comble serait que vous atterrissiez chez l’ogre du petit poucet !

 
Le bêtisier de l'équipe

Et la mention du quiproquo le plus énorme est attribué à… de nouveau Vlad, de nouveau pendant la creepypasta de cette semaine, qui s’est naïvement demandé qui avait volé tous les tableaux pendant la nuit après notre première lecture. Bravo à notre champion toutes catégories !

Voilà, ce deuxième numéro de l'Hebdo des Tombes touche à sa fin, nous espérons qu'il vous plaira. Ne manquez pas le numéro de la semaine prochaine !
5

L'hebdo des Tombes #1 - 11/01


Mesdames et messieurs, j'ai l'honneur de vous présenter la nouvelle formule du Journal des Tombes ! Suite à notre fermeture, nous avons eu du temps pour réfléchir à ce que nous avions accompli jusqu'ici, et nous avons décidé d'apporter quelques modifications aux émissions et au blog qui, nous l'espérons, vous plairont. Et la première décision a été de remplacer nos publications irrégulières par un article hebdomadaire, reprenant les thèmes de l'ancien Journal des Tombes tout en étant un peu plus compact et concentré sur la semaine entière. Il sera mis en ligne chaque samedi. On vous préparera bien entendu quelques hors-séries lorsque le besoin se fera sentir, mais pour l'instant, je vous laisse savourer notre premier numéro. N'hésitez pas à lâcher beaucoup de commentaires !

Cela faisait quelques mois déjà que nous n'avions plus donné de nouvelle à cause de l'incident de novembre, et pourtant, dès la reprise des émissions, vous avez été nombreux à nous écouter et à venir réagir sur notre site. Sachez que les messages d'encouragement nous ont beaucoup touchés, et que nous sommes très heureux que vous soyez toujours au rendez-vous. C'est pourquoi, de la part de l'équipe, je vous dis : MERCI. L'émission telle que vous la connaissiez a disparu à cause des directives que nous avons eu des forces de l'ordre (c'est notamment pour cela que nous n'acceptons plus que les creepypastas en format texte), et pourtant, vous êtes toujours aussi nombreux à nous suivre. Vous êtes les meilleurs. La radio ne serait pas ce qu'elle est sans vous. Encore une fois, merci à chacun d'entre vous.  


Faits divers 

Insolite : Une maison "légèrement hantée" à vendre.

Comme vous avez pu le découvrir dans notre émission de réouverture, nous avons beaucoup ri en voyant cette annonce sur un site immobilier qui a l'air toute indiquée pour les membres de la famille Adams ou ceux qui aiment beaucoup les morts (qui a parlé de nécrophile ici ?). Comme vous pouvez vous en doutez, l'annonce nous vient tout droit de... l'Amérique ! C'est en Pennsylvanie, à Dunmore, que Gregory Leeson a mis en vente sa vieille maison de style victorienne. Construite en 1901 dans ce qui allait devenir l'actuelle Marion Street, la maison semble avoir gardé en son sein au moins un ancien propriétaire qui se manifeste par des bruits de pas, des tapotements ou encore un cri "à peine audible" une à deux fois par semaine à 3h13. La salle de bain de l'étage pourra également vous apporter un peu de compagnie, vu qu'un visage pâle a tendance à apparaître dans le miroir quand vous venez de prendre votre douche. Ceux qui souhaitent découvrir ce qui s'est passé peuvent essayer de consulter www.dieinhouse.com qui recense toutes les morts violentes arrivées à domicile. Si la collocation avec les gens transparents et froids ne vous dérange pas, cette maison est à vendre pour la modique somme de 144.000$ !
 


La légende qui fait pas peur

La dame blanche
Pour continuer dans le thème fantôme que nous avons beaucoup abordé cette semaine, voici le thème de la rubrique "La légende qui fait pas peur" de ce mercredi, la fameuse dame blanche. Ce mythe est devenu tellement connu que ceux qui ne le connaissent pas encore passent souvent pour des gens habitant dans des grottes (à ceux pour qui c'est réellement le cas, sachez que je suis très tolérant avec ce genre de coutume inhabituel et que je trouve que ce sont les gens comme vous qui éclairent un peu notre quotidien, tous les goûts sont dans la nature après tout). Voici l'extrait de Wikipédia sur lequel nous avons embrayé l'émission ce mercredi : "L’appellation dame blanche est donnée à des mythes ou à des apparitions de natures diverses. Il peut s’agir soit d’entités surnaturelles tenant les rôles de fées, de sorcières, de lavandières de la nuit ou d’annonciatrices de mort prochaine, soit de fantômes de femmes décédées lorsqu’il s’agit de spectres hantant des châteaux ou d’auto-stoppeuses fantômes. Quelles que soient leurs formes, les légendes des dames blanches se retrouvent un peu partout en Europe et aux États-Unis." Vos réactions nous ont beaucoup fait rire, mention spécial à celui qui nous a envoyé une belle définition de l'auto-stoppeuse : "Jeune femme généralement court vêtue qui fait du stop lorsque vous êtes avec votre femme". Qui a dit que les fantômes n'avaient pas de besoins naturels ?


La creepypasta de la semaine 

Le fantôme de Pierre Corneille  

Alors là, je dois dire qu'on a frappé fort lorsqu'on a choisi cette pasta. C'est une des plus longues que nous ayons eu a traiter (car celles du genre de Ted the Caver mériteraient plusieurs émissions à elles toutes seules). L'histoire en trois parties raconte comment le protagoniste fait la rencontre du fantôme de Pierre Corneille et est harcelé par ce grand homme de la littérature française. Malgré les lignes qui veulent faire monter le suspens, on remarque très vite que ce fantôme a des allures de vieux pervers : c'est dans les toilettes qu'il apparaît pour la première fois, et il s'invite ensuite dans la salle de bain où le héros essaye de se détendre dans la baignoire, sans compter les nuits passées à l'observer dans son lit. Ironie du sort, le héros découvre ensuite que le fantôme de l'académicien souhaite rétablir le voile sur sa vie privée en chassant tous les badauds qui foulent le sol de sa maison transformée en musée. Un peu gonflé pour un spectre qui ne fait que violer les moments les plus intimes de la vie privée de ceux qu'ils hantent ! Mais la fin rendra ces souhaits inutiles car, dans une bataille grotesque où le fantôme prend possession d'un livre plus hargneux que le plus hargneux des Cognards dans Harry Potter et se fera enflammer par erreur, le spectre sera détruit. Au bout de la lecture, je me suis dit : tout ça pour ça ! Et aussi : je ne ferai plus jamais confiance aux membres de l'Académie Française. 

Le bêtisier de l'équipe 


Et la palme de l'animateur le plus crédule est décerné à... Vlad, qui a littéralement sauté de sa chaise après l'histoire de Pierre Corneille quand Lilith, votre standardiste préférée, lui a jeté un livre a la figure en lui criant qu'il était possédé par Georges Lecomte. Bravo à lui ! 

_________________________________________________

Voilà, ce premier numéro de l'Hebdo des Tombes touche à sa fin, nous espérons qu'il vous plaira. Ne manquez pas le numéro de la semaine prochaine ! 
30

Emission du 2 Novembre

Chers auditeurs, chers internautes,
Voici enfin la fameuse cassette de l'émission du 2 Novembre, celle qui serait la cause de tous nos déboires! Après plusieurs écoutes, la police nous à autorisé à publier un enregistrement fait par un de nos auditeur. Apparemment cette cassette intriguait vraiment beaucoup de monde, nous vous la mettons donc à disposition sur le site. Nous nous excusons à l'avance pour la qualité de l'enregistrement, mais c'est le seul dont nous disposons.
La cassette maudite 

 

9

Réouverture du site

Bonjour à tous,

Comme vous le savez, on a été un peu chamboulé récemment. La police nous a fait fermer notre ancien studio, et on a dû se déplacer ailleurs. Le plus drôle, c'est que notre cher animateur Andy avait fait un malaise violent en écoutant une des cassettes, et qu'ils nous ont collés ça sur le dos. D'autant plus qu'ils ne nous ont pas encore dit comment il allait. Ils nous ont aussi demandé d'effacer toutes les anciennes publications de nos émissions, donc le site va être un peu vide pendant quelques temps. 
Ils disent que quelqu'un du studio avait inséré des fréquences binaurales pendant la diffusion, mais qu'ils les ont toutes retirées a présent. D’après eux, l'incident du 2 Novembre serait entièrement de notre faute...

MAIS, car il y a toujours un mais, l'émission ne s’arrête pas pour autant! Nous allons continuer à émettre tant bien que mal, dans notre nouveau studio. Sachez que le site continuera de fonctionner comme avant, donc pas d'inquiétude de ce côté-là. J'espère que les auditeurs et internautes de la région seront intéressés, et pas effrayés par tout le bruit qu'a pu faire cette affaire sordide. À très vite sur la fréquence!


La production